Bannière Le royaume d'Andoras

Le 13-11-2020 à 11:30:24

Contexte roleplay de l’Interlude

L’Interlude est bientôt là, nous nous occupons des derniers détails. Pour vous aider à patienter pendant cette période fatidique, nous avons décidé de vous révéler le contexte RP qui s’offrira à vous. Ceci vous permettra notamment de réfléchir à vos futurs personnages.

En effet, comme annoncé précédemment, cet Interlude marque le retour du roleplay (RP) sur Andoras. Il vous faudra choisir un nom, une icône et un avatar en conséquence pour votre futur personnage, respectant l’univers et l’immersion des autres joueurs et joueuses.

A propos de ce futur personnage, quelques avertissements cependant :
D’une part, de nombreux changements d’équilibrage sont prévus. On notera entre autres la disparition de la classe d’éclaireur et la refonte et l’apparition de classes qui se partagent ses (très nombreux) attributs.
Ensuite, essayez de prévoir un second concept de personnage, dans une autre faction : nous souhaiterions éviter un déséquilibre comme nous l’avons vécu au début du tournoi. Cela vous permettra de vous diriger vers une faction moins nombreuse.
Pour finir, n’hésitez pas à changer de votre faction actuelle, particulièrement les membres du Protectorat de Babylios (Hommes-Bêtes et Hélions), afin que les autres joueurs puissent découvrir la faction.

Sur ce, je vous laisse découvrir sans plus attendre le contexte de l’Interlude :




Le Sorlin est un fleuve qui traverse Ecridel du Nord au Sud, prenant sa source dans la chaîne des Relicanth. Il traverse ensuite les Collines Sanglantes, où l’Empire Elfique et les Nains combattirent à de très nombreuses reprises, ainsi que le Nord-Ouest de la forêt de Pelethor. Au sein des plaines de Karyon, il longe la frontière Est d’Andoras, avant de rejoindre la Mer de Feu, tout au Sud, par l’estuaire qui sépare la Sylve de Korri du Désert de Salith.

Un important groupe d'exilés du Pacte de Kaldora s'est récemment installé sur une petite île sans nom du Sorlin. Cela aurait pu ne gêner personne, mais avec l'explosion titanesque qui a eu lieu il y a si peu de temps en Andoras, tous les regards se sont tournés vers cette région au centre d'Ecridel … Et l’île se trouve exactement à ce niveau du fleuve.
Si Andoras elle-même semble inaccessible pour l'instant en raison des retombées arcaniques de l'explosion et des phénomènes magiques brutaux qui s'y produisent régulièrement, les alentours sont le bon endroit pour planter un camp et se préparer pour le moment où il sera possible de s'y aventurer.

Cette arrivée soudaine de Centaures et d'Elfes Sylvains est donc source de contrariété pour pas mal de monde.

Tout d'abord, le noble Vasiliën Eldotë, descendant de l'illustre famille Eldotë, qui avaient leurs terres dans la région avant de les perdre suite à l'arrivée des Holdars et la fragmentation de l'Empire elfique. Selon ses recherches, l'île où les exilés de Pelethor ont installé leur camp comporte même les ruines d'un ancien fort abritant les sépultures de plusieurs de ses aïeux. Laisser les “traîtres”, comme il appelle les Sylvains, ainsi que leurs alliés à sabot souiller ce lieu lui est intolérable.
Il a monté une expédition pour réclamer ses terres ancestrales, avec le soutien de plusieurs nobles du Concordat du Phénix qui y voient un moyen de gagner une emprise sur la région.

Plusieurs, dans le Protectorat de Babylios, voient aussi d'un très mauvais œil ce groupe de Centaures et de Sylvains. En effet, après la Guerre de l’Or et de l’Argent, ces terres furent désertées autant par le Protectorat que par le Pacte. Ce no man's land n'était cependant mentionné dans aucun traité et en conséquence les instances dirigeantes ont choisi de ne pas réagir. Outragée, la Conseillère Hafsa, connue à la cour du Cheikh pour son tempérament explosif et son ressentiment envers les habitants de Pelethor, a décidé d'agir en finançant sur ses propres deniers une expédition punitive. Si certains volontaires partagent son indignation, beaucoup sont des mercenaires principalement intéressés par l'or proposé. Il leur faudra cependant déloger eux-même le Pacte de Kaldora pour espérer toucher l'entièreté de la somme promise … et ne pas se faire humilier par un autre groupe désireux de contrôler l’île.

Loin de ces histoires d’honneur et de vengeance, la maison Plonge-Mestal, qui a obtenu auprès du Thain et du Parlement les droits exclusifs à l'exploitation de l'Angil, ce métal mystérieux et convoité travaillé par les Holdars, voit d'un assez mauvais œil l'agitation autour du cratère. Si l'exploitation ne peut débuter tout de suite, l'attente peut être mise à profit pour construire le complexe de traitement et de raffinage au bord du fleuve … ce qui nécessite de se débarrasser du groupe hostile qui a élu domicile sur celui-ci. Quoi de mieux, pour ce faire, que d'engager un groupe de valeureux combattants issus des Royaumes du Nord ? Et cette île serait finalement un emplacement idéal, aisé à défendre et idéalement situé pour le transport fluvial.

L’île concentre donc toute l’attention, et personne n’est disposé à laisser d’autres en prendre le contrôle ou à le conserver. Quel camp saura donc déloger le Pacte de Kaldora de son fort et le conquérir ?




Pour rappel, l’interlude vous fera commencer au niveau 10, avec une progression en expérience plus faible que lors du tournoi et des tours de 24h.

Commentaires

Le 13-11-2020 à 13:03:17

Tilia
Génial cette mise en bouche RP!

Le 13-11-2020 à 21:45:22

Zelviha [47]
Agar
Merci pour ce travail qui donne bien envie. J'ai l'impression de reconnaître la plume d'un nain...


Répondre

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.