Bannière Le royaume d'Andoras
Avatar

Description

Pas de description

Histoire

Bryndis est la fille d'un couple qui ne pouvait pas être plus mal assorti.

Sa mère, Björk Ragnardottir, était une sorcière de glace vivant à Havard, dans la partie méridionale des terres appartenant au peuple Agar.
Son apprentissage des arts magiques se passa sans troubles et si elle ne s'illustra pas par sa puissance elle brilla par sa finesse. Elle pouvait créer des sculptures représentant une scène complète sans omettre le moindre détail. Ses œuvres permettaient d'illustrer les sagas, poèmes et chansons des skaldes et Björk goutait la vie avec plaisir et délice.

Et voilà qu'un jour elle ne se contenta plus de gouter la vie mais elle l'embrassa. Non pas à bras ouverts mais plutôt à pleine bouche, la bouche d'un jeune homme au teint bronzé et sentant bon le soleil d'été.

Giuseppe était un Talien qui gagnait sa vie comme garde pour les caravanes qui s'aventuraient jusqu'à Havard afin de commercer avec les Agars.
Il était l'opposé criant de Björk, un sorcier du feu sans aucune subtilité qui se contentait d'invoquer des torrents de flammes dévorantes sans s’embarrasser de subterfuges. Pour lui la vie était simple, le gros la flamme, le mieux.

Et pendant plusieurs années ils vécurent une histoire d'amour particulière. Les détails ne sont pas des plus importants mais Bryndis est le fruit de cet union. Elle a de son père le teint halé de méridional et une chevelure d'un noir profond.
Mais de lui c'est bien tout ce qu'elle garde à part quelques souvenirs de sa jeune enfance.

Elle se souvient des flammes avec lesquels il jouait pour l'amuser, des histoires de voyages qu'il lui racontait et des leçons de magie qu'il lui prodiguait.

Mais au fil du temps sa relation avec Björk et les habitants du hameau se dégradait et, Bryndis ne sut jamais vraiment pourquoi, il finit par partir peu après son onzième anniversaire sans jamais donner de nouvelles.

Les années passèrent et Bryndis se plongea dans les études des arts arcaniques auprès d'un maitre Sorcelame. Bornées et de mauvaise foi elle ne se soumettait que de mauvaise grace aux entrainements physiques et faisant de son mieux pour éviter ces leçons. Elle prétendait que sa maitrise magique était suffisante et qu'elle n'avait pas besoin de s'épuiser à apprendre le maniement des armes.
Durant son apprentissage elle se lia d'amitié avec Ekairos, un jeune garçon de son âge qui suivait les enseignements du même maitre.

A la fin de leurs études ils rejoignirent tous deux les rangs de l'Egide de Myrinn, prêtant serment de protéger Ecridel contre tout influence démoniaque.