Bannière Le royaume d'Andoras

Le 25-07-2012 à 19:58:02

La revanche des nains

Humiliés depuis leurs défaites à Kromgar par les Haut-Elfes, les nains ont décidé de laver leur honneur dans le sang de leurs éternels rivaux.

Durant près d'un mois, ils s'organisèrent dans l'ombre afin de prendre leur revanche.

Puis le grand jour arriva.

Fiers, équipés, armés jusqu'aux dents, et sentant bon la bière, la crasse et la sueur, ils marchèrent durant des jours et des jours entiers, vers leur objectif final: Tilador Erdanna.

Alliés aux vigoureux centaures, ils éliminèrent toute résistance sur leur chemin, au prix cependant de quelques pertes.
Mais ils n'ignoraient pas que cela serait une épreuve difficile, et sans se démoraliser, ils continuèrent leur chemin, tranchant, désossant, perçant et pulvérisant les elfes qui nourrissaient la chimère de pouvoir les arrêter un jour.

Et enfin, oui enfin, ils pénétrèrent dans Tilador, et pu laisser libre court à leur haine et à leur colère qui n'avaient fait que ruminer jusqu'à ce jour au plus profond de leur être.

Ils déversèrent alors en même tant que leur fureur un véritable chaos.
Brûlant les habitations et faisant tout pour que l'incendie se propage, ils éliminèrent sans autre forme de procès la garde dépassée, détruisirent tout ce qui pouvait leur faire penser aux elfes, et ce sans retenu ni pitié.

Heureusement la population avait été prévenue à l'avance et avait pu être évacuée à temps, malgré tout quelques irréductibles étaient restés, et payaient à présent le prix de leur obstination.

Cependant la résistance déjà, s'organisait, encerclait peu à peu Tilador, et luttant avec courage pour en reprendre le contrôle.

Les nains, emporté par leur enthousiasme, leur fierté et leurs certitudes de victoires, commencèrent à commettre des erreurs, qu'ils leur coûtèrent cher et continuent encore à leur causer préjudices.

Asteras et Nim Duin, d'un commun accord à la vue des flammes et nuages noirs sinistres qui s'élevaient toujours plus haut de la ville, ont envoyé des renforts qui déjà, arpentent la route, la colère brillant dans leurs yeux comme dans ceux des nains quelques jours plus tôt.

Mais l'armée arrivera-t-elle à temps pour éviter la dévastation complète de la ville ?

Les nains et les centaures arriveront-ils à échapper la vengeance des Haut-Elfes ?

Quelles seront les conséquences de ce sinistre événement ?

Quel prix devront payer nains et centaures pour leur crime ?


Et surtout, alors que leurs lointains cousins subissait l'attaque simultanée et organisée de deux peuples et peinaient à lutter, que faisaient les Elfes Sylvains, invisibles jusqu'alors du conflit ?

Trament-ils un complot encore plus machiavélique et meurtrier, à l'ombre de leur forêt de Pelethor ?

Ces questions sont sur toutes les lèvres, et seul l'avenir y répondra.



Commentaires

Aucun commentaire


Répondre

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.